La conseillère nationale Lisa Mazzone devient la nouvelle présidente de la Société pour les peuples menacés – Gesellschaft für bedrohte Völker

24 Mai 18

La conseillère nationale Lisa Mazzone devient la nouvelle présidente de la Société pour les peuples menacés

Lors de l’assemblée annuelle de la Société pour les peuples menacés (SPM), la conseillère nationale genevoise et vice-présidente des Verts Suisse, a été élue présidente de l’organisation à l’unanimité. Lisa Mazzone succède ainsi à Ruth-Gaby Vermot et assume ses fonctions dès à présent.

En 2015, Lisa Mazzone est élue au Conseil national et devient ainsi la plus jeune membre de cette législature. Outre son intérêt pour les questions liées aux politiques d’égalité, de migration et de paix, la jeune femme âgée de 30 ans s’engage également activement sur le thème du développement durable, qu’il s’agisse des questions de mobilité, de l’exploitation des matières premières ou de l’initiative pour des multinationales responsables. En 2017, elle avait ainsi attiré l’attention en déposant une interpellation sur le commerce de « l’or au mercure ».

Lisa Mazzone se réjouit de pouvoir renforcer son engagement pour les droits humains à la tête de la SPM. « Grâce à son travail de qualité et ses campagnes dynamiques, la Société pour les peuples menacés joue un rôle important dans le combat pour le respect des droits humains des minorités et des peuples autochtones. En tant que présidente, je souhaite aider la SPM à poursuivre sa mission. »

Remerciements à Ruth-Gaby Vermot

En mai 2017, Ruth-Gaby Vermot a quitté son poste de présidente de la SPM qu’elle a occupé seize années durant. L’ancienne conseillère nationale et conseillère de l’Europe a soutenu activement la SPM lorsque celle-ci était à un stade important de son développement, depuis la petite organisation des débuts qui s’occupait de projets jusqu’à cette organisation reconnue dont les campagnes sont largement soutenues aujourd’hui. L’ensemble de l’équipe ainsi que le comité de la SPM remercient Ruth-Gaby Vermot pour son engagement sans relâche et son soutien durant toutes ces années.

Nous sommes une voix indépendante pour les minorités et les peuples autochtones. La SPM soutient par ailleurs les initiatives locales pour le renforcement des droits des minorités et des peuples autochtones et collabore au niveau national et international avec des organisations et des personnes qui poursuivent des buts similaires.

Photo sur le site web

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez la sauvegarde de Cookies sur votre ordinateur. Plus d’information