22. janvier 2024

Actualité

Parcs éoliens en Norvège : un premier succès pour les Saami·e·s dans le cas Fosen, mais une partie du problème persiste

Petition Norwegen Windrader_OG_Bild

Depuis plus de 15 ans, les éleveur·euse·s de rennes de la communauté autochtone saamie s’opposent aux parcs éoliens sur la péninsule de Fosen qui détruisent une partie des pâturages de leurs rennes. Le 18 décembre 2023, après une lutte de longue haleine, une partie des Saami·e·s concerné·e·s a trouvé un accord satisfaisant pour le territoire de Storheia avec l’entreprise exploitante, Fosen Vind DA. Sur le territoire de Roan, les négociations tendues se poursuivent.

Deux ans plus tôt, la Cour suprême de Norvège avait considéré comme illégal les parcs éoliens de Storheia et Roan, car il allaient à l’encontre des droits des Saami·e·s du Sud et mettait en danger l’élevage des rennes. Et pourtant les éoliennes continuent de tourner. Deux groupes de Saami·e·s sont touchés par les parcs éoliens sur la péninsule de Fosen : un groupe au nord et l’autre au sud. En décembre, le groupe au sud de la péninsule a réussi à obtenir un accord avec l’exploitant d’Etat Fosen Vind DA pour la partie du parc situé sur le territoire de Storheia : une victoire importante de remportée ! Pour les Saami·e·s du groupe au nord, sur le territoire de Roan, aucune solution n’a été trouvée jusqu’à maintenant.

Concrètement, le groupe au sud (Sør-Fosen sijte) a réussi à obtenir que lui soit mis à disposition au plus tard pour l’hiver 2026/2027 un pâturage de remplacement pour les rennes. Ils·elles ont également obtenu un droit de veto au cas où Fosen Vind chercherait à prolonger sa licence d’exploitation en 2045. En cas de veto, le parc éolien devra être fermé et les prairies de Storheia renaturées et rendues aux communautés autochtones. En outre, les parties se sont accordées sur le montant des dommages-intérêts à attribuer aux communautés concernées à hauteur d’environ 600 000 francs (7 mio NOK) par an à partir de 2020 jusqu’à la date d’échéance de la licence d’exploitation. Un forum de coopération permanent entre Sør-Fosen et le management de Fosen Vind doit aussi être mis en place.

Les Saami·e·s concerné·e·s confirment que cet accord a été conclu sur la base d’un consentement libre et éclairé. « C’est bien que cette situation de longue date et imprévisible trouve une fin. L’accord permet de se projeter et garantit le maintien de l’élevage aux générations futures, confirme Leif Arne Jåma, représentant du groupe. Les politicien·ne·s doivent désormais veiller à ce qu’une telle situation ne se reproduise pas. »

Pas de solution en vue pour le groupe au nord

La solution ne vaut toutefois que pour le parc éolien situé sur le territoire de Storheia. Pour la partie de parc éolien sur le territoire de Roan, plus au nord, les Saami·e·s concerné·e·s se trouvent toujours dans des négociations très hostiles avec l’entreprise privée Roan Vind DA, dans laquelle des entreprises suisses sont impliquées. Les Saami·e·s demandent à Roan Vind DA de démanteler les 45 turbines présentes sur le territoire d’Haraheia, car ce dernier est particulièrement important pour les rennes et ne peut être remplacé. Une autre de zone de pâturage ne peut être envisagée pour le groupe de Saami·e·s de Roan.

La SPM continue de soutenir activement les Saami·e·s et le groupe de Roan tout particulièrement, pour que les droits des autochtones soient respectés et leur culture protégée. Elle continuera de faire pression sur les entreprises suisses impliquées, à savoir BKW et Energy Infrastructure Partner, jusqu’à ce qu’une solution satisfaisante soit trouvée du point de vue des Saami·e·s, selon le principe de l’ONU du consentement libre, préalable et éclairé (CLPE).

 

Pour accéder à la pétition

Plus d'actualités sur le thème

Plus sur le thème

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez la sauvegarde de Cookies sur votre ordinateur. Plus d'information

Ok

Souscription à la newsletter

Notre newsletter vous informe sur les développements politiques actuels et sur l'engagement de la SPM et de nos organisations partenaires.

Prénom *
Nom *