Démarcation: comment la communauté Tupinambá protège la forêt

27 Août 20
News

Amazonie: comment la communauté Tupinambá protège la forêt

Selbst-Demarkierung Tupinamba August 2020

Un groupe de la communauté indigène des Tupinambá, en Amazonie brésilienne, procède à une auto-démarcation de son territoire au cours de ces semaines. Sous la direction de leur chef, le Cacique Bráz, le groupe est actuellement en train de migrer et de jalonner son territoire. Équipés de cartes et de GPS, les autochtones installent des panneaux et marquent les arbres avec de la peinture pour indiquer leur territoire. « L’expédition se déroule bien, avec l’aide d’une quarantaine de guerriers des villages environnants », a rapporté le Cacique Bráz pendant l’expédition. Maintenant, le groupe se rapproche du sud du territoire et donc de son objectif principal : « Notre existence dépend de la préservation de la forêt et des villages à la frontière sud de notre territoire », a déclaré le chef Bráz.

L’auto-démarcation est un travail épuisant : chaque randonnée de ce type à travers la forêt tropicale dense prend plusieurs semaines. La démarcation est une condition préalable à la reconnaissance du territoire par les autorités brésiliennes. Les Tupinambá ont un besoin urgent de cette reconnaissance afin de protéger leur habitat de la destruction par les bûcherons, les cultivateurs de soja ou les orpailleurs.

Auto-démarcation: en savoir plus

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez la sauvegarde de Cookies sur votre ordinateur. Plus d’information