Journée contre le racisme : Haine ouverte contre les Samis

20 Mar 20
 

21 mars – Journée internationale contre le racisme : Haine ouverte contre les Samis

L'activiste samie Maja Jama de Norvège. Photo : Franziska Rothenbühler

Les peuples autochtones et les minorités sont régulièrement victimes de racisme. Par exemple en Suède, où la haine contre les indigènes Samis est redevenue apparente à la suite d’une décision de justice historique.

Menaces de mort sur Internet, hostilités dans la rue, démontage des panneaux en langue sami et enfin même rennes tués et exposées en public : le racisme est redevenu visible, a déclaré la ministre suédoise de la Culture, Amanda Lind, dans les médias. Cette situation a été déclenchée par une décision de la Cour suprême en janvier : la Cour a redonné aux Samis dans la municipalité de Girjas, le pouvoir de décider qui peut chasser et pêcher les petits animaux sur leur territoire – en référence à leurs droits ancestraux.

L’ affaire le montre : Après que les Sami du nord de l’Europe ont été privés de leur culture et colonisés pendant des siècles, la route vers l’égalité est encore semée d’embûches. Le racisme est d’une part dû au manque de connaissances de la population majoritaire, mais souvent aussi à des intérêts économiques : l’accès à la terre et aux ressources. C’est pourquoi la SPM soutient les communautés Samis en Norvège dans leur lutte pour leurs droits et leur espace de vie.

Newsletter : Inscrivez-vous maintenant !

Souhaitez-vous être informé des activités de la SPM ? Inscrivez-vous maintenant à la newsletter gratuite !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez la sauvegarde de Cookies sur votre ordinateur. Plus d’information