COVID-19: Autochtones sont particulièrement vulnérables

02 Avr 20
News

COVID-19: Autochtones sont particulièrement vulnérables

gbv0687-5

Les pandémies sont terribles pour toute société, mais pour les peuples autochtones, les effets peuvent être dévastateurs. Malheureusement, l’histoire l’a déjà tragiquement démontré. Les communautés autochtones sont particulièrement vulnérables aux maladies infectieuses, leur accès aux soins de santé est souvent médiocre et, en temps de crise, elles peuvent faire entendre leur voix encore plus mal qu’avant.

L’exemple du Brésil le montre : alors que les cas de Covid 19 se multiplient au Brésil, le président Bolsonaro fait passer l’économie avant tout. C’est pourquoi les organisations autochtones mettent actuellement en place des mesures visant à assurer la protection de leurs communautés. « Il ne fait aucun doute que nous, les peuples autochtones, faisons partie des groupes les plus menacés par la pandémie actuelle de coronavirus », déclare Sonia Guajajara, secrétaire générale de l’Organisation de coordination des peuples autochtones (APIB).

Pour les communautés autochtones d’Amazonie en particulier, la protection de la forêt tropicale et les questions de santé sont étroitement liées. La SPM soutient des communautés autochtones afin qu’ils puissent poursuivre leur lutte séculaire pour l’habitat et une forêt tropicale intacte – malgré COVID-19.

Lisez la suite ici et apprenez-en davantage.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez la sauvegarde de Cookies sur votre ordinateur. Plus d’information