Holocauste: Des organizations roms suisses rendent hommage - SPM

26 Jan 18

Journée internationale en mémoire des victimes de l’Holocauste : des organisations roms suisses rendent hommage

Demain, on célébrera le 73e anniversaire de la libération du camp de concentration d’Auschwitz-Birkenau. Cette journée est une journée de commémoration mondiale dédiée aux millions de victimes de l’Holocauste. Différentes organisations roms suisses et la Société pour les peuples menacés (SPM) demandent au Conseil fédéral d’entretenir le souvenir de toutes les victimes.

Le 27 janvier, on commémore dans le monde entier les victimes de l’Holocauste. Ce que l’on oublie souvent, c’est que les Roms ont aussi été persécutés par milliers, par le régime nazi. On estime à environ 500 000 le nombre de Roms systématiquement assassinés pendant la Seconde Guerre Mondiale. Rien que dans la nuit du 2 au 3 août 1944, les nazis ont liquidé près de 3000 personnes qui se trouvaient dans le « camp des familles tsiganes » du camp de concentration d’Auschwitz II-Birkenau.

« Contre l’oubli » – pour toutes les personnes concernées

Entre 1471 et 1972, il était interdit aux Roms d’entrer en Suisse (« Interdiction d’entrée pour les Tsiganes »). Cette interdiction a aussi été appliquée durant la période nazie. Les Roms persécuté-e-s n’ont pas été admis-es en Suisse et bon nombre des personnes refoulées sont mortes dans des camps de concentration. A l’occasion de la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste, la SPM, Rroma Foundation, l’association Verband Sinti und Roma Schweiz, le Roma Jam Session Art Kollektiv, l’association Roma Visionen konkret et l’association Verein Romano Dialog demandent au Conseil fédéral de rendre hommage à toutes les victimes et de s’engager à ce que l’histoire de l’Holocauste soit enseignée dans sa globalité à l’école.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez la sauvegarde de Cookies sur votre ordinateur. Plus d’information