Deutsch
Société pour les peuples menacés

Lors de l’AG de Xstrata à Zoug, des délégations péruvienne et colombienne ainsi que des ONG suisses ont protesté contre la pollution et les violations des droits humains

01.05.2012
La Société pour les peuples menacés (SPM), MultiWatch, le Groupe de travail Suisse-Colombie (ask!) ainsi qu’une délégation péruvienne et colombienne se sont adressés aux actionnaires de Xstrata dans le cadre de l’assemblée générale du géant des matières premières qui s’est déroulée aujourd’hui à Zoug. Sous la devise « Nous regardons ! », trente activistes déguisés en yeux ont accueilli les actionnaires et ont attiré leur attention sur les violations des droits humains dans les mines de Xstrata au Pérou et en Colombie.
Au Pérou, la société Xstrata Tintaya exploite du cuivre et de l’or. Oscar Mollohuanca, maire de la province andine d’Espinar, a déposé le 24 novembre 2011 une plainte contre Xstrata Tintaya au motif de pollution et de mise en péril de la santé. Des enquêtes indépendantes menées dans la région ont démontré que la teneur en métaux lourds de l’eau potable dépasse de multiples fois les valeurs limites. De nombreuses fausses couches et malformations chez les animaux ont également été documentées à plusieurs reprises.

En Colombie, des pollutions et des déplacements forcés de communautés locales au mode de vie traditionnel associant agriculture, chasse et pêche ont été constatés à la mine de Cerrejón, à laquelle Xstrata est participe à raison d’un tiers. Bien que la Colombie ait ratifié la convention 169 de l’OIT, adoptée ensuite dans la législation nationale, et malgré les promesses de l’entreprise, les personnes concernées n’ont été à ce jour ni informées ni consultées dûment sur les projets d’extension et les déplacements de populations.

Avant le début de l’assemblée générale de Xstrata, la SPM, MultiWatch et le groupe ask ont mené une action symbolique à l’arrivée des actionnaires. Oscar Mollohuanca a ensuite assisté à l’assemblée générale, informé les actionnaires sur les dysfonctionnements dans la province d’Espinar et incité la direction de Xstrata à agir.
 



Communiqué de presse commun de la SPM, Multiwatch et ask!

L'action a été soutenue par: Groupe de solidarité  Suisse-Pérou, Mission Bethléem Immensee
, Amnesty International groupe de l'Université de Berne, infoe, Guatemalanetz.